Madame Maryvonne Mottin

Entretiens

 Précédent
novembre 27, 2014

Madame Maryvonne Mottin

Maire de Bernières Sur Mer, commune de 2311 habitants en France, de 2001 à 2014
Madame Maryvonne Mottin

Quels sont les plus grands défis à relever lorsque les femmes essaient d'accéder aux postes de maires ?

Pour moi le plus dur à surement été d’avoir à me battre contre une mentalité. En 2000 lors de mon engagement pour Bernières, un agent de la commune me dit : jamais une femme sera maire à Bernières. Constat : j’ai été maire et même après plus de 10 ans à ce poste je reçois des courriers au nom de Mr Le maire (des administrés, collectivités, préfecture....). 

De plus le credo semble être : sois belle et tais-toi. Il faut s'imposer dans un monde masculin, surtout que je suis petite et sans voix de ténor. Il faut également réussir à se faire bien voir auprès du monde féminin. Il faut savoir rester calme et ne prendre la parole, non pour un discours de faire valoir  mais apporter  du concret.

Il est important de garder à l’esprit les disponibilités à gérer: on oublie souvent qu’en plus du Nième mandat d'une femme il faut aussi gérer la famille, la maison, les soucis d’argent.

Il est important de faire force de travail pour une bonne connaissance des dossiers. Le problème est pourquoi une femme doit prouver sa compétence plus qu’un homme?

 

Connaissez-vous toutes les bonnes pratiques qui ont été mises en place pour favoriser l'accès des femmes aux postes de maire ?

Je ne les connais pas, ni ne connais le "guide des bonnes pratique". Je suis arrivée dans cette " aventure " après des expériences comme secrétaire de syndicat, secrétaire  du comité d'entreprise d'une grande entreprise hospitalière, juge aux prud’hommes, fonctions associatives, etc. En fait depuis le collège j’ai souvent été soit la 1 ère soit la seule femme. Je pense ou j’espère qu’aujourd'hui cela est plus fréquent.

 

Pensez-vous qu'il y ait des avantages à avoir une femme maire ? Les villes dirigées par des femmes maires sont-elles plus sensibles aux besoins et aux droits de la femme?

Un des avantages est qu’une femme peut penser en même temps à différents sujets et réfléchir dans une globalité. De plus une femme voit plus l'avenir : comme à la maison ! J'ai toujours essayé d'avoir la parité dans mes équipes bien que non obligatoire à l'époque. Et aussi de donner des responsabilités aux femmes de mon équipe. Donc en tant que maire j'ai laissé des places aux femmes comme aux hommes cela a permis un travail auprès des jeunes, des handicapés et des anciens. Des actions non visibles de l'extérieur mais indispensables pour le bien vivre ensemble. Ce qui se voit : routes, pollutions, locaux, fleurs, aurait pu être aussi travaillé. Les hommes et les femmes sont complémentaires!

 

Pouvez-vous nous faire part de votre avis personnel sur votre expérience et nous parler de certaines de ses initiatives pour la ville?

La difficulté est de motiver les femmes qui étant concrètes, pragmatiques et qui sont en faveur du don de soi pour le bénéfice des concitoyens, ne supportent pas nos systèmes politiques. Je ne suis pas pour plus de discours mais dans la conciliation pour du concret. J'ai confiance en les nouvelles générations pour améliorer la vraie parité.

Propos recueillis par Lucile Huguet