Les femmes en politique : une participation inégale sur le continent en 2019

Nouvelles des partenaires

 Précédent

Les femmes en politique : une participation inégale sur le continent en 2019

Source:

Malgré une percée dans certains pays africains, le nombre de femmes présentes dans les organes exécutifs et au Parlement reste inégal sur le continent, selon une étude d’ONU Femmes et de l'Union interparlementaire (UIP). La preuve en infographies.

« Si nous suivons la tendance actuelle, il nous faudra 107 ans pour atteindre la parité, affirmait la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, María Fernanda Espinosa Garcés, mi-mars, lors d’un événement visant à soutenir la participation politique des femmes. Dans le monde, la représentation féminine au sein du pouvoir évolue lentement et l’Afrique ne fait pas exception à la règle. Avec une moyenne régionale de 23,9% de femmes au Parlement (chambre unique ou basse), l’Afrique subsaharienne se place à la 5e place du dernier classement d’ONU Femmes et l’Union interparlementaire (UIP) derrière les pays nordiques, l’Amérique et l’Europe (pays nordiques inclus et non inclus).

Un taux à peine plus haut qu’en 2017 (23,8%). « L’Afrique s’est toujours située près de la moyenne globale [de 24,3% en 2019, ndlr] », nuance à Jeune Afrique Zeina Hilal, en charge du programme sur la parité à l’UIP. Si les femmes sont de mieux en mieux représentées dans les instances politiques sur le continent, leur participation reste toutefois très inégale selon les pays.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Jeune Afrique le 3 Mai 2019.

 

Partenaire: 
ONU Femmes
L'Union Interparlementaire
Focus areas: