L'égalité des sexes : un modèle pour la prospérité

Discussions en ligne

 Précédent

L'égalité des sexes : un modèle pour la prospérité

Il y a un besoin accru pour les femmes de se retrouver sur les forums publics et des commissions essentielles à la prise de décision au sujet du développement de la Jamaïque. Non seulement y a-t-il besoin d'action pour les femmes à choisir ces postes, les femmes qualifiées et compétentes qui sont nécessaires, et oui, elles existent. Je suis implorer les décideurs actuels en Jamaïque, oui, nous sommes un pays qui est habitué à prendre des décisions sur une base politique partisane mais si Vision 2030 est à atteindre n'importe où près alors que l'intérêt du pays doit remplacer celle des partis politiques.

La nation en Vision 2030 s'est engagée à ce que les structures de gouvernance jamaïcain et les processus reflétent l'égalité des sexes dans la représentation et la prise de décisions à tous les niveaux (Vision 2030 Plan du secteur de l'égalité des sexes, (juillet 2009/juin 2010, p. 71)).

Un certain nombre de forums publics ont affiché actuellement une grande disparité entre l'équilibre entre les sexes dans les postes décisionnels. La disparité entre les sexes dont je parle, n'affecte pas seulement les femmes mais aussi les hommes. Traditionnellement, les femmes sont accueillies à bras ouverts dans des secteurs tels que les soins, l'éducation, la protection des consommateurs et les établissements de gériatrie et ainsi que tous les domaines qui touchent au secteur de la puériculture et l'enfance. Ceux-ci sont principalement dirigés par des femmes et environ 80-90% du personnel conseil est constitué également des femmes. Nous disons que les hommes ne doivent pas être bienveillants ? Ensuite, ils disent qu'ils sont absents !

Il y a des conseils techniques qui ont moins de 5 % de femmes et certains ou l a présence des hommes est unanime. Les femmes en Jamaïque aujourd'hui sont de plus en plus compétentes dans les domaines techniques et se rendent disponibles pour représenter la nation. Toutefois, étant donné que le travail technique est un « monde de l'homme », où elle va ?

En outre, dans notre Parlement, il y a une énorme présence d'hommes. Plus de femmes sont nécessaires à la représentation politique, par conséquent, un système de quotas permettrait d'éliminer l'ancienne institution patriarcale qui cherche à éloigner les femmes de l'arène politique.

Je laisse dire, approuvez « Le 51 % Coalition : développement et l'autonomisation par actions » et permettez de prendre en charge l'avenir de la Jamaïque, « un endroit de choix pour vivre, travailler, former une famille et faire des affaires ».