Pourquoi davantage de femmes dirigeantes ne signifiera pas moins de guerres

À la une

 Précédent

Pourquoi davantage de femmes dirigeantes ne signifiera pas moins de guerres

L'idée selon laquelle la parité aux postes d'envergure se traduirait par un recours à la force moins fréquent se fonde sur des stéréotypes.

A l’évidence, Micah Zenko ne connaît pas ma mère.

Début août, dans sa chronique sur Foreign Policy, il mentionnait un écart entre les sexes face aux frappes de drones américains et faisait remarquer qu'«une divergence hommes/femmes est une particularité constante des sondages d'opinion sur l'usage de la force militaire».

Lire l'article publié le 20 août 2013

Informations: