La participation politique des femmes handicapées

Discussions en ligne

 Précédent

La participation politique des femmes handicapées

Contexte

On estime que 15% de la population mondiale vit avec une forme de handicap et que la prévalence est plus élevée chez les femmes car une femme sur cinq de 18 ans et plus vit avec un handicap. La douzième session de la Conférence des États parties à la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) s'est tenue au siège des Nations Unies à New York du 11 au 13 juin 2019 autour du thème d’« assurer l'inclusion des personnes handicapées dans un monde en mutation grâce à la mise en œuvre de la CDPH ». La CDPH, qui a l’égalité des sexes parmi ses principes généraux, reconnaît « que la notion de handicap évolue et que le handicap résulte de l’interaction entre des personnes présentant des incapacités et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres ».".” [1][2]

En 2019, les femmes représentent toujours une petite minorité des élus et des décideurs politiques. Au niveau mondial, seulement 24,3% des parlementaires, 6,6% des chefs d’État et 5,2% des chefs de gouvernement sont des femmes.[3] Les données sur la participation politique des femmes handicapées sont rares. Selon le rapport phare des Nations Unies sur le handicap et le développement, les données disponibles montrent une participation et une représentation « extrêmement faibles » des femmes handicapées aux postes de direction politique. Selon le rapport, « la représentation des femmes dans les organisations de personnes handicapées a également tendance à être faible dans les mécanismes de coordination nationaux en matière de handicap » et leur représentation « dans les mécanismes nationaux d'égalité des sexes est encore plus faible ». [4]

Tout le monde a le droit de prendre part aux affaires gouvernementales [5]  et publiques, de voter et d'être élu.[6] Les femmes handicapées forment un groupe diversifié qui subit divers degrés de discrimination et qui se heurte à de nombreux obstacles systémiques à l'exercice de leurs droits politiques et à leur autonomisation en raison de leur sexe et de leur handicap. Ces obstacles peuvent être de nature juridique, physique et comportementale et se manifestent à travers un accès insuffisant ou inadéquat à l’éducation, à la santé, à l’emploi et à la justice. 

Objectiv

Cette discussion en ligne vise à promouvoir un dialogue sur la participation politique des femmes handicapées, dans toute leur diversité, et à échanger des connaissances et des bonnes pratiques sur les moyens d'accroître et de renforcer leur représentation dans les institutions politiques et les organes politiques nationaux et locaux. Rejoignez la discussion électronique du 14 juin au 8 juillet 2019. Les acteurs de la société civile, y compris les représentants d'organisations pour personnes handicapées, les femmes et les hommes politiques aux niveaux nationaux et locaux, les représentants des gouvernements, les experts, les praticiens et les universitaires sont invités à apporter leurs contributions.

Questions

  1. Quel est le niveau de participation politique des femmes handicapées dans votre pays / région ? Où cette information peut-elle être trouvée ?
  2. Parmi les femmes handicapées occupant des postes de direction politique dans votre pays, quels groupes de femmes handicapées (par exemple, les femmes ayant une déficience sensorielle, telles que les déficiences visuelles et auditives, les déficiences physiques, les déficiences intellectuelles et psychosociales) sont les plus représentés ?
  3.  Quels sont les obstacles limitant la participation et la représentation des femmes handicapées dans la politique de votre pays ?
  4. Que peut-on faire pour accroître l’accès des femmes handicapées aux rôles de leadership politique dans votre pays ?  Dans quelle mesure les programmes existants dédiés à la participation politique des femmes incluent-ils les femmes handicapées ? Merci de partager des exemples concrets de programmes, lois, règlements et pratiques.

Pour contribuer

  1. Utilisez la section commentaires ci-dessous
  2. Envoyez votre contribution à connect@iknowpolitics.org afin que nous puissions la poster en votre nom.

_____________________________________________________

[1] Convention relative aux droits des personnes handicapées et Protocole facultatif, Assemblée générale des Nations Unies, préambule, para (e). 2006: un.org/disabilities/documents/convention/convoptprot-f.pdf

[2] Voir aussi les articles 6 et 29 de la CDPH.

[3] Carte « Femmes en politique : 2019 » ONU Femmes et UIP, 2019: unwomen.org/fr/digital-library/publications/2019/03/women-in-politics-2019-map

[4] Réalisation des objectifs de développement durable par, pour et avec les personnes handicapées, Rapport phare de l'ONU sur le handicap et le développement 2018, page 110.

5] Déclaration universelle des droits de l'homme, article 21. 1948: ohchr.org/EN/ProfessionalInterest/Pages/CCPR.aspx

[6] Pacte international relatif aux droits civils et politiques, Article 25. 1966: ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CCPR.aspx