Le rôle des partis politiques dans la promotion des femmes en politique

Discussions en ligne

 Précédent

Le rôle des partis politiques dans la promotion des femmes en politique

Contexte

Dans la plupart des pays, les partis politiques sont le moyen principal et le plus efficace qui permet aux femmes de s’engager en politique et d’être élues. Leurs pratiques, politiques et valeurs peuvent avoir un impact profond sur la participation et la représentation politiques des femmes. En effet, les partis politiques désignent des candidats aux élections locales et nationales, financent les campagnes électorales, rassemblent les électeurs, fixent les priorités en matière de politique et de gouvernance et forment les gouvernements.[1]

En janvier 2019, les femmes n'occupaient que 24,3% des sièges parlementaires à travers le monde et 20,7% des postes ministériels.[2] Bien que la participation et la représentation politiques des femmes aient augmenté ces dernières années, les progrès sont très lents. La représentation inégale des femmes dans les organes de décision est un obstacle à la réalisation de l'égalité des sexes dans la société et à la réalisation des objectifs de développement durable à l'horizon 2030.

Une étude réalisée par International IDEA sur les engagements des partis politiques dans 33 pays africains a révélé un écart important entre les engagements généraux écrits des partis pour l’égalité des sexes et les mesures appliquées pour mettre en œuvre ces engagements.[3] Une autre étude centrée sur l'Amérique latine a révélé que 30% des partis politiques font à peine référence à l'égalité des sexes dans leurs documents de gouvernance interne.[4]

Pour que les efforts visant à promouvoir une participation politique des femmes réelle et égale soient efficaces, ils doivent intégrer des stratégies permettant aux partis politiques de s’assurer que leur constitution, structures, processus et financement tiennent compte de l’égalité des sexes et incluent toutes les femmes. Il est essentiel que les partis politiques encouragent la participation des femmes et intègrent les questions d’égalité des sexes dans leurs politiques et programmes afin d’assurer la diversité des points de vue et que personne ne soit laissé pour compte.

Objectif

iKNOW Politics et ses partenaires organisent cette discussion en ligne afin d’échanger des connaissances sur le rôle des partis politiques dans la promotion de la participation et de la représentation politiques des femmes et sur les bonnes pratiques permettant d’accroître et de renforcer leur contribution à la réalisation de l’égalité des sexes en politique et dans la société en général. Les leaders de partis politiques et leurs membres, les responsables politiques, les experts, les praticiens et les chercheurs sont invités à participer à la discussion en ligne du 13 août au 3 septembre 2019. Les contributions permettront l'élaboration d'une réponse consolidée qui visera à enrichir la base de connaissances disponible sur ce sujet.

Questions

  1. Les partis politiques de votre pays expriment-ils publiquement leur engagement en faveur de l'égalité des sexes ? Si tel est le cas, cet engagement est-il reflété dans leurs actions (structure de direction, nominations de candidats, financement des campagnes électorales et politiques par exemple) ?
  2. Que peuvent faire les partis politiques pour promouvoir la participation et la représentation politiques des femmes au sein de leurs organisations et dans la vie politique en général ? Que peuvent-ils faire pour mieux inclure les jeunes femmes, les femmes handicapées et les femmes autochtones ?
  3. Connaissez-vous des partis politiques qui ont obtenu un plus grand succès électoral après la mise en œuvre de mesures d’action affirmative en faveur des femmes ?
  4. La violence à l'égard des femmes en politique est un phénomène répandu. Que peuvent faire les partis politiques pour le combattre ?

Pour contribuer

  1. Utilisez la section commentaires ci-dessous.
  2. Envoyez votre contribution à connect@iknowpolitics.org afin que nous puissions la poster en votre nom.

_______________________ 

[1] Ballington, J., Davis. R., Reith, M., Mitchell, L., Njoki, C., Kozma, A., Powley, E., ‘Empowering Women for Stronger Political Parties: A Guidebook to Promote Women’s Political Participation’, 2011 (NDI and UNDP): iknowpolitics.org/en/learn/knowledge-resources/empowering-women-stronger-political-parties-guidebook-promote-womens

[2] ONU Femmes et l’Union inter-parlementaire, ‘Femmes en politique : 2019’: iknowpolitics.org/fr/learn/knowledge-resources/femmes-en-politique-2019

[3] International IDEA, ‘Review of political parties’ commitments to gender equality: a study of 33 African countries’, 2012 (unpublished)

[4] Rosas, V., Llanos, B. and Garzón de la Roza, G., ‘Gender and Political Parties: Far from Parity’, 2011 (Stockholm and New York: Inter-American Development Bank and International IDEA)

Il y a 1 commentaire dans cette version de la langue, Autres commentaires sont disponibles en différentes langues.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

Vous pouvez également utiliser l'option ci-dessous pour poster un commentaire en utilisant le compte social

Portrait de Editor

Par Valerie Mengue Ango, Program Manager, UN Women, Cameroun.

Les partis politiques sont des gardiens de la participation politique. C'est le lieu de prédilection de toute décision en faveur de la promotion politique des femmes.

Dans leurs agendas et lors des meeting politiques, l'on entend souvent parler et faire valoir la volonté d'une participation égale et genrée.

Mais dans la pratique, tant au niveau local que national,les femmes sont confrontés à des barrières inhérentes aux préjugés sexistes socio culturelles et à leur faible pouvoir économique qui freinent la représentativité des femmes au sein des partis politiques.

La participation et la représentativité des femmes en général et les femmes issues des couches vulnérables en particulier ne peut être élevée que si le système de parité ou d'un quota est voté.

Les partis politiques qui ont mis en place un système de quota au sein de leur parti se sont vu leur électorat augmenté. La question du mode de scrutin utilisé est donc importante, car elle est intrinsèquement liée à celle de la parité. 

Pour protéger les femmes contre les violences en périodes électorale, les partis politiques devraient mettre en place des mesures spécifiques visant à protéger les femmes, à éviter les batailles électorales contre les hommes et surtout renforcer les capacités des femmes candidates par des formation sur le processus électoral et la communication politique. Le cumul des mandats et une pénalité financière pour les partis qui ne respectent pas le quota d'au moins 30% pour la représentativité des femmes.