Adelma Salas

Entretiens

 Précédent
décembre 17, 2012

Adelma Salas

Présidente du Réseau des Femmes Dirigeantes Municipales du Paraguay

iKNOW Politics: Merci d'avoir accepté cette interview avec iKNOW Politics. Je voudrais commencer par vous demander comment vous avez débuté dans la politique et si, au cours de votre carrière, vous avez rencontrée des obstacles en tant que femme?

Mes premiers pas en politique étaient très simples, comme cela peut arriver à n'importe qui. Je faisais simplement l'accompagnement d'un homme politique, mon mari. Et quand je suis devenue veuve, j’ai su capitalisé ce qu'il m’a laissé. De toute évidence les gens de ma circonscription ont très bien compris que le travail que je faisais à côté de lui était aussi un travail politique. Sans que je m'en aperçoive, pendant 20 ans de ma vie, j'ai fait un soutien très ferme, que m'a amené à ce que, dans un moment, quand mon nom a été sélectionné aux mandats électoraux, les gens, des forts politiciens, m’ont soutenu. J'ai dû prendre une décision et j’étais convaincue que je pourrais effectuer une telle position importante en tant que maire de ma communauté.

Je trouve cela merveilleux de vous avoir rencontrée ici aujourd'hui et de pouvoir partager la vie d'une municipaliste dans tous les domaines. J'aimerais que, après cet entretien, on établisse une amitié indissoluble que pourra servir pour que les femmes de mon pays reçoivent beaucoup plus que ce que je peux leur donner comme maire et en tant que présidente du Réseau.

iKNOW Politics: Quelles sont, à votre avis, les trois principaux défis pour les femmes qui veulent accéder à la vie politique locale au Paraguay?

Eh bien, il y en a beaucoup. Les femmes sont confrontées à des nombreux défis, plus pour le fait qu’on se débute que maintenant dans la politique. Alors que les femmes sont très compétentes et s’ouvrent des portes dans la politique, les défis restent énormes. Cela nous amène à travailler deux fois plus: d'abord, on doit s’éduquer et créer des capacités pour nous-mêmes parce qu’au fur et à mesure que nous apprenons, les portes s'ouvriront. Nous voulons aussi que d'autres femmes aient les mêmes chances et que nous ne réussissions qu'en travaillant ensemble et comprendre, qu'ensemble, nous puissions parvenir à des changements significatifs.

iKNOW Politics : Quels sont les principaux objectifs du Réseau des Femmes Dirigeantes Municipales du Paraguay que vous présidez? Et quelles sont les trois grandes réalisations que vous avez définies pour atteindre et la façon de le faire?

Tout d'abord, je vais parler de l'une des réalisations les plus importantes que nous avons eues dans le réseau. Nous avons décidé d'étendre le réseau à d'autres départements du pays et le présenter, pour que les gens, les femmes, acceptent la possibilité de former des comités qui servent comme des longs bras du réseau. Sur les 17 départements du pays, 10 ont été rentrés dans le réseau, à l'époque où j'étais présidente, et nous avons formé 10 comités départementaux. Nous devrions utiliser le temps qui nos reste pour former des comités dans les 7 départements restants. Lorsque cet objectif est atteint, cela conduira à d'autres, tels que la formation, bien sûr. Nous ne pouvons pas faire partie d'un réseau si important comme le Réseau des Femmes Dirigeantes Municipales sans construire nos propres capacités et avoir la possibilité de compter avec le soutien d’iKNOW Politics, qui sera fondamental pour nous.

Le Réseau des Femmes Dirigeantes Municipales a été formé en 1993. Les femmes qui ont donné naissance à cette association étaient vraiment courageuses en intégrant les femmes conseillères municipales, des maires, et des anciens maires et anciens conseillères. Nous avons formé un groupe important de femmes qui sont au courant de la culture machiste au Paraguay et en Amérique latine en général et ont le désir et la volonté de s'unir aux autres pour atteindre leurs objectifs.

Le réseau ne cesse de croître. Aujourd'hui, l'un de ses objectifs fondamentaux est de former les femmes et de faire connaître leur travail dans les bureaux publics qu’elles occupent. Et par-dessus tout, on soutient la tâche de veiller à ce que beaucoup plus de femmes aient les mêmes chances que nous parce que les occasions ne se présentent pas tous les jours, ni pour toutes les femmes. Par conséquent, donner la visibilité à une femme peut la conduire à décider de faire face à tous les obstacles, aller de l'avant et vouloir devenir un pont pour les autres femmes d'accéder à des postes importants.

iKNOW Politics: En tant que maire, quels objectifs avez-vous fixé pour aider à augmenter la participation des femmes à la vie politique?

Comme je suis la première femme à être maire dans ma circonscription, tout d'abord, dans mon administration, j’ai proposé de créer un secrétariat pour traiter directement et exclusivement des femmes. Ainsi, pour la première fois l'administration a créé un Secrétariat pour les Femmes; on a toujours eu des Secrétariats d'Action Sociale, pour les Enfants, mais pour les Femmes, c’était la première fois.

Nous travaillons pour que cette femme dans ma circonscription, qui n’a aucune chance, puisse compter avec certains services qui lui font sentir bien en tant que personne. Dans ce cadre, nous avons conclu des accords avec des établissements d'enseignement qui accueillent les femmes qui n'ont pas les mêmes possibilités que nous avons, et avec ça au moins elles peuvent s’occuper d’eux-mêmes dans leur famille, prendre soin de leurs enfants, de comprendre leur grande valeur, qui chacune est très importante.

iKNOW Politics: Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes qui veulent se lancer en politique, mais pense que c'est un monde très complexe, très loin d’elles?

Il y a beaucoup de désillusions sur les gens qui sont en politique. Mais je voudrais dire aux jeunes femmes que la politique est la plus belle partie laissée par le Seigneur, parce que vous ne pouvez pas manquer l'occasion de servir aux autres. Parce que la politique est un service, pas une manière de se servir nous-même, comme on le prétend parfois, mais pour servir aux autres. Je souhaite que beaucoup de jeunes femmes comprendre que si nous participons à la vie politique, nous pouvons changer notre monde. La politique bien gérée, bien faite, est une façon de grandir, d'apprendre et de comprendre que nous puissions faire des grandes choses pour notre circonscription, pour notre département et pour notre pays aussi. Bien sûr, cela s'applique également aux femmes et aux jeunes femmes, qui ont la capacité d'accéder à des positions publics.

iKNOW Politics: Dans votre carrière politique, quel était le sens des partenariats, des réseaux? Avez-vous utilisé les nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC)?

Oui, je voudrais, tout d'abord, vous remercier pour ce que vous nous proposons, car nous, au Paraguay, avons besoin d’établir une alliance avec iKNOW Politics parce que cela va nous aider à nous développer énormément. Probablement 50% des femmes utilise ce genre de technologie et 50% ne le font pas, pour des nombreuses raisons. Subséquemment, pour le Réseau des Femmes Dirigeantes Municipales du Paraguay cette alliance que nous pouvons faire nous-mêmes est d'une importance fondamentale. C'est avec une grande expectation et désir que j’attente la concrétisation de cette alliance.

iKNOW Politics: Enfin, quel héritage voulez-vous laisser à la fin de votre mandat, pour le bénéfice des femmes en général et en particulier pour les femmes qui veulent participer à la vie politique?

Je veux que toutes les femmes voient qu'elles puissent obtenir ce qu'elles veuillent. Par-dessus tout, en montrant l'honnêteté. Une femme peut amener en avant tout le travail qu’elle accomplie, spécialement dans une administration municipale. La transparence et la responsabilité sont des valeurs que, sans retirer le mérite aux autres, les femmes peuvent démontrer avec plus de hauteur. Les femmes ont des valeurs très importantes qui nous font voir la politique autrement. Nous avons une autre vision, nous avons une autre façon de penser, et j'aimerai si le travail que je fais servira un peu comme un exemple d'honnêteté, de transparence. On a perdu en peu ses valeurs dans mon pays. Je pense que les femmes peuvent faire un bon travail politique.

 

 

Région: