Midterms : les femmes vont-elles sauver l’Amérique ?

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
novembre 5, 2018

Midterms : les femmes vont-elles sauver l’Amérique ?

Source:

Les femmes comptent aujourd’hui pour plus de la moitié de la population américaine. Et, depuis des décennies, elles votent plus que les hommes : 73,7 millions d’entre elles se sont rendues aux urnes lors de la dernière élection présidentielle, 10 millions de plus que les hommes, selon le Center for American Women and Politics (CAWP) de l’université Rutgers, dans le New Jersey. Pourtant, à l’heure actuelle, il y a seulement 23 femmes élues au Sénat (sur 100 membres) et 84 à la Chambre des représentants (sur 435), 6 servent au poste de gouverneur et 22 États n’ont jamais élu de femmes à ce poste. Le 6 novembre pourrait changer la donne. Dans ce rendez-vous électoral crucial, le premier de l’administration Trump, les femmes se sont en effet mobilisées en masse.

Elles n’ont jamais été aussi nombreuses à se présenter. Le précédent record de 167 femmes candidates à la Chambre des représentants, en 2016, a été largement battu : elles sont 239 cette année, dont 187 démocrates. Sachant que les 435 sièges doivent être renouvelés, la Chambre pourrait, grâce à elles, basculer dans le camp démocrate. Au Sénat, il sera plus difficile de changer la majorité, car seulement 35 des 100 sièges sont en jeu. Mais le nombre de candidates atteint là aussi un record : elles sont 23 à briguer un siège, dont 15 démocrates. Les chiffres sont aussi impressionnants pour le poste de gouverneur. Il y a 16 femmes candidates, dont 12 démocrates, sur un total de 36 postes à conquérir. Et c’est compter sans les élections locales, où la poussée est également très forte.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Le Figaro le 5 novembre 2018.

Focus areas: