Nicola Sturgeon devient la première femme Premier Ministre d’Ecosse

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
décembre 15, 2014

Nicola Sturgeon devient la première femme Premier Ministre d’Ecosse

par Lucile Huguet, rédactrice pour iKNOW Politics L’Ecosse n’a pas obtenu assez de Oui pour devenir indépendante de l’Angleterre. Qu’à cela ne tienne, elle marquera sa différence en nommant au poste de Premier Ministre, Nicola Sturgeon, première femme politique à accéder à ce poste. Au moment où l’Ecosse doit se relever de ce Non qui signale comme une gifle le départ de l’ancien Premier Ministre Alex Salmond, le mentor de Nicola Sturgeon, numéro un du Parti National Ecossais (SNP), Mme Sturgeon, numéro deux du parti, obtient à 44 ans, le poste qui va lui permettre de faire changer les choses pour son pays. Née le19 juillet 1970 à Irvine, dans le North Ayrshire, en Écosse, Nicola Sturgeon étudie le droit à l'Université de Glasgow, où elle a obtenu son bachelor of laws et un diplôme en pratique légale (legal practice). Elle a travaillé un temps comme avocate à Drumchapel, un quartier de Glasgow. Son compagnon, Peter Murrell, est le chef exécutif du SNP. Dès l’université elle est une militante active au sein de la Fédération des étudiants nationalistes (FSN), parfois appelée «SNP Étudiants», à travers l’Association nationaliste écossaise de l’Université de Glasgow. Même si elle dit que son action militante commença bien plus tôt, lorsqu’elle avait 16 ans et qu’elle se rebellait contre la politique de Margaret Thatcher qui pour elle ôtait toute forme d’espoir aux jeunes de son pays et de son âge.  Après 15 années de vaches maigres où elle n’arrive pas à remporter les élections législatives, elle accède finalement à siéger au parlement écossais le 3 mai 2007. Elle est élue vice-présidente du SNP le 3 septembre 2004, et en devient la chef au Parlement écossais dans la mesure où Salmond siège à la Chambre des communes. À ce poste, elle s’illustre par son opposition farouche au Premier ministre travailliste d’alors, Jack McConnell.    Le 14 novembre 2014, suite à la démission d'Alex Salmond après l'échec indépendantiste au référendum sur l'indépendance de l'Écosse, elle est désignée leader du parti lors du Congrès qui se tient à Perth. Il est pour elle alors assurée qu’elle deviendra Premier Ministre étant donné que le SNP détient la majorité à la chambre. Elle accède à la tête de l’Ecosse à un moment clé de son histoire, le journal français Le Monde écrit d’elle : « Cette dame de fer au visage poupin va s’employer à transformer l’échec du « oui » en triomphe de la cause nationaliste écossaise qu’elle a embrassée dès l’adolescence, dans toutes ses composantes : reconquête de la fierté nationale, refus de la mainmise de Londres et de ses deux grands partis, choix sociaux et environnementaux audacieux, pacifisme. » Il n’est aucune information sur son projets pour les femmes de son pays mais peut être serons-nous surpris par cette nouvelle ‘dame de fer’.