Elections fédérales: les jeunes femmes se sont mobilisées

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
novembre 14, 2019

Elections fédérales: les jeunes femmes se sont mobilisées

Source:

Par Pascal Sciarini,

Le taux de participation était l’une des inconnues des élections fédérales du 20 octobre. Avec la mobilisation des jeunes pour le climat et celle des femmes pour l’égalité, allait-on parvenir, pour la première fois depuis 1975, à briser le plafond de verre des 50% de participation? La vague verte a surpris par son ampleur et le pourcentage de femmes au Conseil national est passé de 32% à 42%. En revanche, le taux de participation a reculé de 3,4 points, à 45,1% – le troisième taux le plus bas de l’histoire. La baisse de participation a frappé tous les cantons, sauf un (Appenzell Rhodes-Intérieures). Elle a été modérée dans quelques cantons (Berne, Neuchâtel, Vaud, Zoug), mais assez forte dans d’autres (Fribourg, Genève, Saint-Gall, Valais, Tessin), voire très forte dans deux cantons (Uri et Jura, -11 points de participation par rapport à 2015).

A quoi imputer cette baisse de participation? Des facteurs partisans, comme la moindre mobilisation de l’électorat UDC en raison de la faible saillance de l’enjeu migratoire, ont peut-être joué un rôle. Mais qu’en est-il du vote selon l’âge et le sexe? Les jeunes et les femmes ont-ils moins voté que prévu, ou est-ce que ce sont plutôt les électeurs et électrices plus âgés qui ont moins participé que d’ordinaire? Les données officielles de participation collectées dans trois cantons (Genève, Neuchâtel et Tessin) et dans la ville de Saint-Gall apportent quelques éléments de réponse.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Le Temps le 14 novembre 2019.

Région: