Emmanuel Macron peut-il (encore) se permettre de ne pas nommer une femme Première ministre?

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
mai 3, 2022

Emmanuel Macron peut-il (encore) se permettre de ne pas nommer une femme Première ministre?

Source:

Elisabeth Borne et Emmanuel Macron, le 27 juin 2018. (archives) — JULIEN DE ROSA / POOL / AFP

PARITE: Comme en 2017, Emmanuel Macron affiche sa préférence pour une femme à Matignon… Sauf qu’en 2017 il a nommé un homme Premier ministre.

  • Ce n’est pas vraiment une promesse mais pendant la campagne Emmanuel Macron a de nouveau indiqué qu’il souhaiterait nommer une femme Première ministre.
  • En réaffirmant cette volonté, peut-il se permettre de nommer à nouveau un homme? Concrètement oui, il peut nommer qui il veut.
  • L’argument de la compétence comme qualité prioritaire est avancé par les macronistes… «Une fable» aux yeux des féministes, comme Alice Coffin?

«Quelqu’un qui est attaché à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive»: voilà le portrait-robot du prochain Premier ministre dessiné mercredi, par Emmanuel Macron, en visite à Cergy (Val-d’Oise). Ce pourrait être une femme? Le président a « le souhait bien sûr d’une nomination féminine à Matignon », a indiqué le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune. Une telle nomination serait, à n’en pas douter, un événement. Le gouvernement de la France n’a été qu’une seule fois dirigé par une femme: Edith Cresson, un peu moins d’un an entre 1991 et 1992. Sauf qu’Emmanuel Macron a déjà fait le coup. «Une femme Premier ministre? C’est plutôt mon souhait, disait-il déjà en 2017 pendant sa campagne. Mais je ne vais pas choisir un Premier ministre parce que c’est une femme. Je choisirai le Premier ministre le plus compétent avec le souhait que ce soit une femme.»

Cliquez ici pour lire larticle publié par 20 Minutes le 28 avril 2022.

Auteur: 
Rachel Garrat-Valcarcel
Editeur: 
20 Minutes
Année de publication: 
2022
Focus areas: