Canada : Parité à l’Assemblée nationale, vers une avancée spectaculaire

Réponses d'experts

 Précédent
août 20, 2018

Canada : Parité à l’Assemblée nationale, vers une avancée spectaculaire

Source:

 

Par Marie-Andrée Chouinard,

Reprenant à notre compte une célèbre formule associée aux élections, si la tendance se maintient… se présenteront au scrutin du 1er octobre prochain presque autant de femmes que d’hommes, un sommet inégalé dans l’histoire politique québécoise. En date de dimanche, les dernières données de la Vigie parité menée par Le Devoir depuis le 8 mars montrent en effet que 45,7 % de candidates défendront les couleurs des quatre principaux partis dans la joute électorale qui commence jeudi. En nombre absolu, c’est un record de tous les temps, et ce, même si toutes les places ne sont pas encore pourvues.

Partis politiques, chapeau ! Mettant fin à des décennies d’une culture de recrutement plus portée vers les hommes que les femmes, vous êtes passés de la parole au geste. De tous les obstacles recensés pour expliquer la stagnation qui colore la présence des femmes en politique, c’est le recrutement effectué à la base par les formations qui fut de tout temps considéré comme le maillon le plus faible. Ceci entraînant cela, comment assurer une députation comprenant au moins 40 % de femmes, un pourcentage associé à la zone paritaire, quand dans les faits les partis peinaient lors des derniers tours à présenter au plus 170 femmes sur un bassin de 500 candidats ? Le bond franchi cette année est de l’ordre de l’avancée spectaculaire.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Le Devoir le 20 août 2018.

Type de ressource: 
Région: 
Focus areas: