Femmes à la tête de gouvernement en Europe: la France est très en retard par rapport à ses voisins

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
mai 16, 2022

Femmes à la tête de gouvernement en Europe: la France est très en retard par rapport à ses voisins

Source:

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne et Magdalena Andersson, Première ministre de la Suède. (AFP)

Aujourd’hui, cinq pays de l’UE sont dirigés par des femmes mais les deux tiers ont déjà connu une Première ministre.

Maggie et Mutti ! Margaret ­Thatcher et Angela Merkel. Si ces deux femmes ont été des pionnières en Europe, on aurait tort de négliger qu’elles ont fait des émules. Il n’y a qu’à regarder la carte de l’Union européenne aujourd’hui pour se rendre compte des progrès réalisés depuis l’arrivée de la « dame de fer » au pouvoir à Downing Street et de la chancelière aux quatre mandats à Berlin. Est-ce un signe de maturité démocratique collective ou la preuve que les systèmes parlementaires favorisent l’accession à la tête de l’exécutif des dirigeants de parti qui sont de plus en plus souvent des dirigeantes ? Toujours est-il que les pays du Nord restent champions dans la promotion des femmes au pouvoir. Au Danemark – berceau de la série cultissime Borgen –, en Finlande, en Lituanie, en Suède comme en Estonie, des femmes jeunes – entre 37 et 55 ans – dirigent le gouvernement.

Cliquez ici pour lire larticle publié par Le Journal du Dimanche, le 15 mai 2022.


Auteur: 
François Clémenceau
Editeur: 
Le Journal du Dimanche
Année de publication: 
2022
Focus areas: