Rapport de l'UIP montre un manque de représentation des jeunes dans les parlements à travers le monde

Rapport / Livre blanc

 Précédent
mars 24, 2016

Rapport de l'UIP montre un manque de représentation des jeunes dans les parlements à travers le monde

L’engagement et la participation des jeunes dans la vie politique est un pilier important d’une démocratie. Avec environ 1,2 milliards de personnes âgées de 15 à 24 dans le monde entier, la justice et la légitimité démocratique exigent plus qu'une présence symbolique de la jeunesse au parlement. A l’échelle globale, ceux âgés entre 20 et 44 ans représentent 57 pour cent de la population en âge de voter et seulement 26 pour cent des députés.




Le nouveau rapport sur la participation des jeunes dans les parlements nationaux de 2016 de l'UIP a été présenté le 16 Mars 2016 pendant la Conférence mondiale des jeunes parlementaires de l'UIP en Zambie. Le rapport révèle que seulement 1,9 pour cent des 45.000 parlementaires du monde ont moins de 30 ans. Si on la compare avec les chiffres d'une étude antérieure menée par l’UIP en 2014, cette étude montre qu’il n’y a pratiquement aucune amélioration. 

    

Près d'un tiers des chambres uniques ou basses des parlements et près de 80 pour cent des chambres supérieures interrogées n’incluent aucun député en dessous de l'âge de 30 ans. Seuls quatre pays - la Suède, l'Equateur, la Finlande et la Norvège - ont 10 pour cent ou plus de députés de moins de 30 ans. Pour les députés de moins de 40 ans, les chiffres globaux montent à 14,2 pour cent, et à 26 pour cent pour les moins de 45 ans. Dans tous les groupes d'âge, les proportions sont loin de correspondre aux proportions de la population. Les personnes âgées de 20 à 44 ans représentent 57 pour cent des électeurs du monde, selon des chiffres des Nations Unies.

Cliquez ici pour en savoir plus et pour télécharger le rapport. 

Type de ressource: 
Pièces jointes: 
Auteur: 
Union Interparlemantaire
Rédacteur: 
Worldwide Support for Development
Editeur: 
Prof. Mona Lena Krook
Année de publication: 
2016
Focus areas: