Tunisie : Pourquoi tient-on à ce qu'il y ait plus de femmes têtes de liste ?

Rédaction / Article d'opinion / Blog

 Précédent
août 30, 2019

Tunisie : Pourquoi tient-on à ce qu'il y ait plus de femmes têtes de liste ?

Source:

Plus de la moitié des listes législatives présidées par des femmes (57 pour cent) sont des listes partisanes. Afek Tounes occupe la première position, suivi en deuxième position par le Parti destourien libre (PDL); la coalition du Front populaire ferme la marche en termes de représentativité des femmes (une seule femme tête de liste).

C’est ce que révèle une étude de la Ligue des électrices tunisiennes (LET) baptisée “Présence des femmes dans le processus électorale, les candidatures et les listes des partis”.

Les partis politiques n’ont cependant nommé aucune femme candidate aux élections présidentielle, alors que 9 candidatures de femmes ont été rejetées parmi les 71 candidatures déclinées (hommes et femmes). Deux parmi ces 9 femmes ont saisi la justice, selon l’étude en question qui a été présentée, lors d’une conférence de presse tenue, jeudi, à Tunis sur le thème “les droits électorales de la femme: Où sommes-nous par rapport à l’application du principe de l’égalité entre les deux sexes et l’égalité des chances”.

Dans une tentative de lecture des résultats de cette étude, Anouar Mansri, membre de l’Association tunisienne des électrices tunisiennes, a souligné la faiblesse significative de la présence des femmes candidates à l’élection présidentielle (deux seulement), parmi un total de 26 candidats, notant que les deux candidates en question sont des chefs de partis politiques.

Cliquez ici pour lire l’article publié par TN24 le 30 août 2019.

Région: