Élections jumelées: Le rendez-vous raté des Gabonaises

Nouvelles des partenaires

 Précédent

Élections jumelées: Le rendez-vous raté des Gabonaises

Source:

Le déroulement des scrutins des 6 et 27 octobre 2018 a été du point de vue de nombreux observateurs nationaux et internationaux satisfaisant. Cette consultation prenait en compte le nouveau découpage électoral qui comprend désormais 143 sièges de députés contre 120 auparavant.  Pour la première fois aussi, des élections législatives et locales étaient organisées dans le contexte de la Décennie de la femme et de la promulgation de la loi fixant les quotas de la participation des femmes à 30 %. Rappelons à toutes fins utiles que cette nouvelle loi n’a pas encore de décret d’application précisant ses modalités d’application.

Où étaient les femmes ?

Les Gabonaises ont répondu présent puisqu’on pouvait compter pas moins de 428 candidates sur les 1016 retenus, soit  un taux 42% aux élections législatives.Malheureusement la satisfaction s’arrêtera là car elles ne sont au final que 12 à être élues dès le premier tour, pour atteindre le modeste chiffre de 19 à l’issue du second tour,en attendant la proclamation définitive par la Cour Constitutionnelle. Ce résultat en demi-teinte donne un taux provisoire de 13% de représentation féminine à l’Assemblée Nationale. Rappelons qu’à l’ancienne législature ce même taux était de 17%.

Selon l’union Interparlementaire, il y a de plus en plus de candidates aux élections et les femmes représentent 20,4% des sièges en moyenne en Afrique.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Gabon Media Time le 23 septembre 2018.

Région: 
Partenaire: 
L'Union Interparlementaire
Focus areas: