Des parlementaires ivoiriennes mettent en place un « caucus » de femmes

Nouvelles des partenaires

 Précédent

Des parlementaires ivoiriennes mettent en place un « caucus » de femmes

La Côte d'Ivoire a lancé le tout premier « caucus » de femmes parlementaires à l'Assemblée nationale, forum visant à faire progresser les droits des femmes et à intégrer une dimension de genre à tout le travail parlementaire. Inspiré par les lignes directrices que vient de publier l’UIP sur les forums de femmes parlementaires, ce « caucus », rassemblant tous les partis politiques, travaillera à l’élaboration de lois sur l'égalité des sexes et à la réforme des textes législatifs ayant un caractère discriminatoire. En outre, il promouvra la participation des femmes à tous les niveaux de la prise de décision au Parlement et il aura pour mission de veiller à ce que les installations du Parlement et sa culture soient plus adaptés au principe d’égalité des sexes, et à ce que les initiatives en faveur de l'égalité des sexes soient conduites à parts égales par des hommes et par des femmes parlementaires. Ce « caucus » de femmes parlementaires entend en outre être au cœur du processus de réconciliation nationale après la crise post‑électorale de 2010 ayant engendré une guerre civile brève mais sanglante qui a fait 3 000 victimes. L’UIP, qui a dépêché une première équipe d'experts en Côte d'Ivoire en juin 2013, a déjà appuyé des initiatives similaires dans des pays au sortir d’un conflit, dont le Burundi et le Rwanda où la présence des femmes au Parlement a considérablement progressé ces dernières années. La Côte d'Ivoire, pour sa part, se situe au 114ème rang dans le classement mondial UIP des femmes dans les parlements. Seuls 26 (10,4 %) des 249 membres de l'Assemblée nationale sont des femmes.


Article publié le 15 novembre 2013 par notre partenaire, l'UIP

Partenaire: 
L'Union Interparlementaire