Haro sur la violence faite aux femmes en politique au Maroc

Nouvelles des partenaires

 Précédent

Haro sur la violence faite aux femmes en politique au Maroc

Source:

Une pléiade de femmes parlementaires, diplomates, politiciennes et militantes ont examiné, le 13 décembre 2017 à Rabat, les mécanismes de mettre fin à la violence à l'égard des femmes en politique, lors d'un débat organisé à l'initiative du Club international pour le leadership des femmes. 

Cette rencontre initiée en partenariat avec l'ambassade de Suède vise à jeter la lumière sur la violence à l'égard des femmes dans un grand nombre de secteurs professionnels, y compris dans la vie politique et à adopter des recommandations sur les meilleures façons de se mobiliser contre toutes les formes de violence faite aux femmes, notamment dans le champ politique. 

S'exprimant à cette occasion, la représentante de l'ONU-Femmes Maroc, Leila Rhioui, a souligné que cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la mobilisation mondiale porte précisément sur les violences dont sont victimes les femmes élues dans les instances locales et parlementaires, notant que cette discussion a pour objectif d'identifier les formes de violence à l'encontre des femmes engagées dans la sphère politique. 

Ces actes sont le reflet des violences subies par les femmes de façon générale et la manifestation d'une culture stéréotypée de genre qui considère que la femme au final doit rester dans l'espace domestique et que la sphère politique est réservée aux hommes, a-t-elle déploré. 

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article publié par Libération Maroc le 14 décembre 2017. 

Région: 
Partenaire: 
ONU Femmes