Le vent du changement souffle à Djibouti

Nouvelles des partenaires

 Précédent

Le vent du changement souffle à Djibouti

Source:

La nouvelle assemblée législative de Djibouti ne ménage pas ses efforts pour devenir plus représentative de la population du pays. Les élections de février ont modifié la composition de l'Assemblée nationale, qui compte maintenant 60 pour cent de nouveaux députés. Pour leur part, les femmes sont mieux représentées, avec 26 pour cent des membres, contre 11 pour cent lors de la dernière législature. L'Assemblée s'efforce également d'inclure la société civile et les jeunes. 

En janvier 2018, l'Assemblée a modifié la loi électorale en fixant à 25 pour cent le nombre de sièges parlementaires réservés aux femmes. Cet amendement faisait suite à un exercice d'auto-évaluation de la sensibilité au genre mené par l'UIP et l'Assemblée nationale en décembre 2017.

Le nombre de femmes choisies pour occuper des postes de direction a également augmenté : l'Assemblée compte maintenant une Vice-Présidente et un tiers des commissions de l'Assemblée nationale sont présidées par des femmes, y compris une députée de l'opposition. Le forum pour l'égalité des sexes de l'Assemblée sera également renforcé, entre autres par le biais de partenariats avec d'autres forums parlementaires pour l'égalité des sexes. Par exemple, en septembre, une délégation de femmes parlementaires djiboutiennes rencontrera des forums du monde entier lors du prochain Congrès international des forums de femmes parlementaires à Dublin, en Irlande.

L'Assemblée noue également le dialogue avec d'autres secteurs de la société, par exemple en faisant participer la société civile aux réunions des commissions. Le 30 juin, l'Assemblée a organisé une réunion sur les objectifs mondiaux, à l'occasion de la première édition de la nouvelle Journée internationale du parlementarisme, en invitant des experts et des représentants de la société civile. Elle contribue également à impliquer davantage de jeunes dans la vie politique en réactivant le Parlement des enfants.

L'Assemblée nationale travaille sur son premier plan stratégique institutionnel, un projet dirigé par le Président de l'Assemblée et soutenu par l'UIP.  Près de 40 pour cent des députés du comité de pilotage sont des femmes. Le plan stratégique fournira un cadre pour le développement de l'institution et facilitera la coopération avec les partenaires externes. 

Djibouti est membre de l'UIP depuis 1981, avec une brève interruption entre 2006 et 2010. Son Assemblée nationale est composée de 65 membres élus. Un amendement constitutionnel adopté en avril 2010 prévoit d'instaurer un parlement bicaméral composé de l'Assemblée nationale actuelle et d'un nouveau Sénat, qui reste à établir. Plus d'informations sur l'Assemblée nationale sur ce lien.

Source: IPU

Région: 
Partenaire: 
Inter-Parliamentary Union
Focus areas: