Élections au Canada : plus de femmes, de minorités visibles et d’autochtones candidats

À la une

 Précédent

Élections au Canada : plus de femmes, de minorités visibles et d’autochtones candidats

Source:

Le nombre de candidats aux élections fédérales provenant de divers horizons continue d’augmenter même s’il est loin de refléter la composition multiculturelle du Canada.

Lors de la présentation des ministres après le scrutin de 2015, le premier ministre Justin Trudeau avait eu la répartie suivante à un journaliste lui demandant pourquoi il y avait autant de femmes que d’hommes dans son cabinet.

Il y a quatre ans, 88 femmes avaient été élues au parlement, un sommet historique. Soit, mais elles étaient tout de même minoritaires. Il y avait 338 députés à la Chambre des communes, c’est donc dire qu’il n’y avait que 26 % de députées.

Pour le scrutin de cet automne, elles sont 37 % des candidats des six principaux partis.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) en présente 48 % et atteint presque la parité. Viennent ensuite les verts avec 46 % et le Bloc québécois (BQ) avec 4 5%.

Des deux partis qui selon toute vraisemblance sont les favoris pour former le prochain gouvernement, les libéraux frôlent les 40 % et les conservateurs ont réalisé un bond appréciable, passant de 20 % à 31 % de candidates en quatre ans. 

En queue de peloton, on retrouve le Parti populaire avec un peu moins de 18 %.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Radio Canada International le 15 Octobre 2019.

Informations: 
Région: 
Focus areas: