Événement parallèle au CSW60 avec des ambassadrices sur la place des femmes au Conseil de Sécurité

À la une

 Précédent

Événement parallèle au CSW60 avec des ambassadrices sur la place des femmes au Conseil de Sécurité

Organisé par le Département des Affaires Politiques de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et par la Mission permanente des Pays-Bas auprès de l'ONU, un événement parallèle sur le rôle des femmes dans le Conseil de sécurité a eu lieu le 16 Mars 2016, en marge de la 60ème Commission de la condition de la femme (CSW). Le groupe de discussion était composé des ambassadrices auprès des Nations Unies Dina Kawar de Jordanie, Raimonda Murmokaite de Lituanie, Sylvie Lucas du Luxembourg et Samantha Power des États-Unis.

D’une manière générale, le nombre de femmes ambassadrices a augmenté de 31 en 2014 à 37 aujourd’hui, et ceci sur 193 Etats membres au total. Composé de quinze États membres dont cinq membres permanents, le Conseil de sécurité de l'ONU est l'une des organisations les plus influentes au monde. Alors que le nombre de femmes diplomates à l'ONU est en hausse progressive dans l'ensemble, le nombre d’ambassadrices siégeant au Conseil de sécurité a chuté d’un record de six femmes en 2014 à quatre en 2015 et à une cette année: l'Ambassadeur Samantha Power des États-Unis. La première femme à siéger au Conseil de sécurité était Ana Figueroa Gajardo du Chili en 1952. Power a déclaré que la première fois qu'elle a ressentie qu’elle était la seule femme au conseil était une semaine avant cet événement lors d'un débat sur les abus sexuels commis par les Casques bleus.

"Les chiffres ne sont pas tout. Le Conseil de sécurité est absolument clair sur l'importance de l’agenda des femmes, de la paix et de la sécurité», a déclaré le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques Jeffrey Feltman, se référant à la résolution du Conseil de 1325 (2000), qui reconnaît le rôle crucial qu’ont les femmes et les filles dans le maintien de la paix et de la sécurité. "Mais le fait que nous sommes de retour à une seule ambassadrice parmi les quinze membres montre que nous avons tous besoin de prendre un engagement soutenu pour la parité des sexes dans l'architecture des efforts pour la paix et la sécurité à l'ONU", a poursuivi M. Feltman, qui a animé le débat. Veuillez cliquer ici et ici pour en savoir plus. 

Informations: