Afrique: La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma élue à la présidence de l'Union africaine

À la une

 Précédent

Afrique: La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma élue à la présidence de l'Union africaine

Ancienne ministre des Affaires étrangères d'Afrique du Sud et ex-épouse du président Jacob Zuma, elle devient la première femme à diriger l'organisation panafricaine. L’Afrique du Sud a imposé dimanche son candidat, Nkosazana Dlamini-Zuma, au poste-clé de présidente de la Commission de l’Union africaine, lors d’un sommet marqué par un apaisement entre le Rwanda et la République démocratique du Congo, ainsi qu’entre les Soudans. Ancienne chef de la diplomatie sud-africaine, l’ex-épouse du président Jacob Zuma devient la première femme mais aussi le premier responsable anglophone à occuper ce poste stratégique, à l’issue d’une bataille sans précédent. La «Dame de fer» de Pretoria a poussé vers la sortie le précédent président de la Commission, Jean Ping, 69 ans, qui était candidat à sa succession, après six mois de lutte en coulisses et quatre nouveaux tours de scrutins dimanche à Addis Abeba. Nkosazana Dlamini-Zuma, 63 ans, a arraché les voix de 37 délégations, soit trois de plus que la majorité requise des deux-tiers, après avoir devancé Jean Ping lors des trois précédents tours.

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site web de Liberation

Informations: