Afrique: Une meilleure protection contre le paludisme pour les femmes enceintes

À la une

 Précédent

Afrique: Une meilleure protection contre le paludisme pour les femmes enceintes

 

À l'heure actuelle, encore trop de femmes enceintes en Afrique sub-saharienne ne reçoivent aucune protection adéquate contre le paludisme, ce qui les confronte, elles et leurs enfants, au risque de souffrir de sérieux problèmes de santé dont l'issue peut être fatale. Publiés dans la revue scientifique The Lancet Infectious Diseases, les travaux de scientifiques du Kenya, des Pays-Bas et du Royaume-Uni expliquaient qu'en 2007, environ 23 millions de femmes enceintes n'étaient pas protégées par les moustiquaires imprégnées d'insecticides (ITN) et 19 millions n'avaient pas reçu de traitement préventif intermittent (TPI). Les chercheurs avertissent que si cette situation n'est pas revue rapidement, les objectifs internationaux pour réduire l'incidence du paludisme au cours de la grossesse ne seront pas atteints

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site web de Cordi europa

Informations: