Atelier sur l’amélioration de la représentation féminine au Parlement du Bénin

À la une

 Précédent

Atelier sur l’amélioration de la représentation féminine au Parlement du Bénin

La représentativité des femmes au sein du Parlement béninois préoccupe les députés qui se sont retrouvés au Millénium Popo Beach Hôtel de Grand-Popo depuis hier jeudi 2 mars 2017. Au-delà des réflexions en cours, l’atelier de formation vise aussi à dégager un consensus autour d’une proposition de loi à soumettre à la plénière.

Au Bénin, les statistiques sur la représentation des femmes au Parlement sont alarmantes. « Aux termes de six législatures, nous en sommes à la septième, notre Parlement compte 7 femmes sur 83 députés, soit un taux de 8,4%, alors qu’elles représentent 52% de la population. La moyenne mondiale des femmes dans les Parlements oscille entre 23 et 24%. Elle est de 63,8% au Rwanda ; de 42,7% au Sénégal, de 41,8% en Afrique du Sud, de 31% au Cameroun, de 17,6% au Togo, de 14,6% au Niger », a relevé le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Malgré tout l’arsenal juridique et la volonté affirmée des pouvoirs publics, a-t-il regretté, force est de constater que la réalité est loin de refléter les postulats.

Son diagnostic est clair : « Cette mauvaise performance est souvent attribuée aux habitudes, à la culture. Elle nous pénalise dans les instances internationales, très regardantes désormais à la proportion des femmes dans nos délégations. Une étude de l’Union interparlementaire réalisée en janvier 2017, fait ressortir que le Bénin est classé 172è sur 193 pays en ce qui concerne la représentation féminine au Parlement », a-t-il ajouté. Selon le chef de l’administration parlementaire, le renforcement de la représentation des femmes au Parlement, ainsi que le développement du leadership féminin sont désormais des enjeux primordiaux. « C’est pourquoi, il est important de revoir les dispositions de notre Constitution susceptibles d’y faire obstacle, et de revoir les règles particulières pour l’élection des membres de l’Assemblée nationale », a-t-il préconisé. Cet atelier, espère le président, vient compléter toutes les réflexions et actions menées dans ce sens, en même temps qu’il s’en démarquera par les solutions simples, pragmatiques, efficaces qu’il proposera à l’adhésion des députés.

Cliquez ici pour accéder à l’article de Bénin Actu publié le 2 mars 2017. 

Informations: 
Région: 
Focus areas: