Au Chili, la future assemblée constituante sera entièrement paritaire

À la une

 Précédent

Au Chili, la future assemblée constituante sera entièrement paritaire

Source:

Emilia Schneider, 24 ans, en campagne à Santiago pour l'élection de l'assemblée constituante, prévue les 15 et 16 mai. (Tamara Merino/Libération)

Le pays élit ce week-end les citoyens chargés de rédiger la future Constitution pour remplacer celle héritée de l’ère Pinochet. La moitié seront des femmes.

«Plus jamais sans nous, les femmes.» L’élection de la prochaine Assemblée constituante au Chili, entièrement paritaire, marque une avancée spectaculaire dans la participation et la représentation politique des femmes dans le pays sud-américain. Plus de 70 ans après avoir obtenu le droit de vote, les Chiliennes représenteront la moitié des 155 membres de l’Assemblée citoyenne élus samedi et dimanche pour rédiger la future Constitution du pays destinée à remplacer celle héritée de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990).

Le critère de parité a prévalu à la fois pour l’inscription des candidatures et pour l’élection elle-même, à savoir que si deux hommes arrivent en tête, seront reconnus vainqueurs l’homme ayant recueilli le plus de voix et, au fil de la liste, la femme ayant obtenu le plus de suffrages. «C’est un tournant pour la participation politique des femmes» au Chili, s’est félicitée récemment Monica Zalaquett, la ministre des Femmes et de l’Egalité des genres.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Libération le 12 mai 2021.

Informations: 
Région: 
Focus areas: