Au Qatar, des élections inédites mais aucune femme élue

À la une

 Précédent

Au Qatar, des élections inédites mais aucune femme élue

Source:

Qataris vote in the Gulf Arab state's first legislative elections for two-thirds of the advisory Shura Council

Au terme du scrutin organisé samedi visant à élire la majorité des membres de l'organe législatif, aucune femme n'a été élue sur les 30 sièges à pourvoir. Un déséquilibre qui peut encore être réduit par l'émir du Qatar, à qui il revient de désigner les 15 autres membres du Majlis al-Choura.

Les Qataris ont voté, samedi 2 octobre, pour élire la majorité des membres de leur organe législatif, un scrutin inédit au cours duquel aucune femme n'a été élue. Ce vote ne devrait pas changer l'équilibre du pouvoir dans ce riche pays du Golfe gouverné par une famille régnante et où les partis politiques restent interdits.

Les électeurs étaient invités à choisir 30 des 45 membres du Majlis al-Choura, un organe consultatif sans grand pouvoir. Jusqu'alors, tous les membres de ce conseil étaient nommés par l'émir Tamim ben Hamad Al-Thani.

La totalité des 30 sièges à pourvoir ont été remportés par des candidats masculins, selon le ministère de l'Intérieur. Aucune des 28 femmes autorisées à se présenter n'a été élue.

L'émir du Qatar, à qui il revient de désigner les 15 autres membres du Majlis al-Choura, peut encore toutefois réduire ce déséquilibre en nommant des femmes. On ignore toutefois quand il annoncera ces nominations, et quand le conseil tiendra sa réunion inaugurale.

Cliquez ici pour lire l’article publié par France 24 le 03 octobre 2021.

Informations: 
Région: 
Focus areas: