Bébés et politique: le couple infernal, Suisse

À la une

 Précédent

Bébés et politique: le couple infernal, Suisse

Certains élus genevois renoncent à leur mandat politique pour raisons familiales. Les autres peinent à tout concilier.
«Autour de moi, c’est l’hécatombe, tous les jeunes parents impliqués en politique arrêtent», constate Mathilde Captyn, députée Verte durant 7 années qui a démissionné en mars, alors enceinte de son deuxième enfant. Marier vie professionnelle, politique et familiale relève de la gageure selon les mères et pères engagés en politique. Un obstacle qui semblerait freiner principalement les femmes si l’on en croit leur faible représentation sur les listes électorales cantonales (30% au Grand Conseil, 28% au Conseil d’Etat).

Lire l'article publié le 9 juillet 2013 par Tribune de Genève

Informations: 
Région: