Elections des gouverneurs en RDC : les femmes de moins en moins dans la course

À la une

 Précédent

Elections des gouverneurs en RDC : les femmes de moins en moins dans la course

Après l’élection du président de la République, des députés nationaux et provinciaux, l’heure est à la course pour les postes de gouverneurs et sénateurs.

La Commission électorale nationale indépendance (Ceni) a passé au peigne fin les listes présentées par les partis et les regroupements politiques, et la Ceni a rendu public la liste des hommes et des femmes qui voudraient diriger l’une ou l’autre province de la Rdc.

Dans les 24 provinces que compte la Rdc, le constat est qu’il n’y a que deux femmes qui ont postulé pour le poste de gouverneur. Il s’agit de Mme Eve Bazaïba [Photo] pour la province de la Tshopo et Mme Marie-Claire Kengo, fille du président du Sénat, Léon Kengo qui a postulé pour la province du Nord-Ubangi.

Une fois de plus, la femme n’est pas bien représentée dans cette course vers le gouvernorat au moment où l’on prône la parité à tous les niveaux.

Cette situation révolte plusieurs différentes structures féminines.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Digital Congo le 19 février 2019.

Informations: 
Focus areas: