France : Des élues de gauche dénoncent le « machisme » en période de « coronaviril »

À la une

 Précédent

France : Des élues de gauche dénoncent le « machisme » en période de « coronaviril »

Source:

Des élues de gauche ont dénoncé mercredi le « coronaviril, c’est-à-dire la misogynie » qui règne aussi bien « à droite qu’à gauche » selon elles en ces temps de coronavirus, où « les hommes envahissent l’espace médiatique et politique ».

« Depuis le début de la crise sanitaire, on constate que la symbolique de la guerre est omniprésente, que des hommes envahissent l’espace médiatique et politique à l’Assemblée nationale » alors que « celles qui sont réellement au front dans cette crise sont très majoritairement des femmes », a déploré Clémentine Autain, députée LFI, lors d’un meeting en ligne.

L’élue Insoumise a organisé ce meeting, avec sa collègue du PCF Elsa Faucillon, avec pour mot d’ordre « Coronaviril : Ya basta, demain sera féministe ou ne sera pas. » Parmi les intervenantes figuraient également l’économiste Dominique Méda, la porte-parole du PS Gabrielle Siry, l’élue Générations de Beauvais Roxane Lundy, l’aide-soignante et députée LFI Caroline Fiat ou la députée PCF Marie-George Buffet.

Cliquez ici pour lire l’article publié par 20 Minutes le 7 mai 2020.

Informations: 
Région: 
Focus areas: