Journaliste Katherine Zoepf écrit sur les difficultés d'être une femme en Arabie Saoudite

À la une

 Précédent

Journaliste Katherine Zoepf écrit sur les difficultés d'être une femme en Arabie Saoudite

Le New Yorker a récemment publié un long article par le journaliste Katherine Zoepf, axée sur les difficultés rencontrées par les femmes en Arabie Saoudite. De abus sexuels à l'éducation, l'article décrit les difficultés quotidiennes que les filles et les femmes vivent dans la société saoudienne soit effectivement le pouvoir, notamment en raison de la méconnaissance culturelle: "Même maintenant, il est difficile d'exagérer l'préjugé culturel contre les femmes assumant des rôles publics plus importants. Pour un homme saoudien avec les valeurs traditionnelles, les noms des femmes de sa famille sont privés, à ne pas parler à haute voix. Il n'a jamais fait référence à ses proches de sexe féminin en public. Même entre les membres d'une famille très unie, ces questions peuvent être sensibles. Dans les milieux conservateurs saoudiens, un homme est peu probable que jamais de voir le visage de la femme de son frère ou d'entendre sa voix. En 2008, le roi Abdallah, qui est mort Janvier dernier, consterné certains de ses sujets quand il a annoncé que l'Université de Riyad pour les femmes serait rebaptisée Princesse Nora bint Abdul Rahman Université, dans la mémoire d'une tante préférée. Malgré son exemple, la pratique n'a pas pris; l'université est la seule institution majeure dans le pays qui porte le nom d'une femme ". L'article complet peut être consulté en suivant ce lien.

Informations: 
Région: