La budgétisation sensible au genre au Maroc

À la une

 Précédent

La budgétisation sensible au genre au Maroc

Source:

La Chambre des représentants a abrité mardi dernier une rencontre d'étude consacrée à la budgétisation sensible au genre. Cette rencontre a été l'occasion d'évaluer l'expérience marocaine en la matière et de souligner l’impact de cette politique dans la promotion de l'égalité homme-femme.

La budgétisation sensible au genre (BSG) est un outil fondamental pour atteindre l'équité et améliorer l'efficience et l’homogénéité des politiques publiques, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l'Économie et des finances, Mohamed Boussaïd. Cette composante essentielle de l'approche intégrée de l’égalité femmes-hommes permet, à travers l'analyse et l'évaluation de l'impact du budget sur l'ensemble de la population, de garantir l'équité et d'améliorer l'efficience et l’homogénéité des politiques publiques, tout en assurant une distribution égalitaire et une rationalisation des ressources budgétaires, a souligné M. Boussaïd lors d'une rencontre d'étude à la Chambre des représentants consacrée à la BSG.

L'intégration de cette approche dans l'élaboration et la mise en œuvre du budget est l'une des réformes importantes adoptées par le Royaume durant ces dernières années, en vue de consolider l'égalité entre les deux sexes, a-t-il relevé, notant que la loi organique relative à la loi de Finances accorde une importance particulière à l'approche genre dans toutes ses dispositions.

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article publié par Le Matin Maroc le 14 février 2018. 

Informations: 
Région: 
Focus areas: