Devenue la plus jeune chancelière de l’histoire allemande en 2005, à tout juste 51 ans, Angela Merkel est aussi la première femme à avoir dirigé le pays et la première à venir de l’ex-RDA. «Sa carrière est profondément atypique dans un pays où les hommes politiques ne quittent guère leur milieu d’origine, voire leur Land», note Jacqueline Boysen, auteure de deux biographies de Merkel (1). Libération est revenu sur les lieux qui ont marqué sa vie.

Lire l'article publié le 23 septembre 2013