Québec veut attirer les femmes et les jeunes en politique municipale

À la une

 Précédent

Québec veut attirer les femmes et les jeunes en politique municipale

Source:

Une séance du conseil municipal de Sept-Îles (archives)  PHOTO : RADIO-CANADA / MARC-ANTOINE MAGEAU

Le ministère des Affaires municipales souhaite inciter la population, particulièrement les femmes et les jeunes, à s’engager en politique municipale. Pour y parvenir, il organise, au cours des mois d’avril et de mai, une série de séances d’information, notamment au Bas-Saint-Laurent.

Jusqu’à présent, 700 personnes se sont inscrites aux séances d’information du ministère qui ont pour but de démystifier le rôle des élus municipaux. La ministre Andrée Laforest affirme qu’on y aborde, notamment, le temps nécessaire pour s’engager en tant qu’élu, les responsabilités d’un maire ou d’un conseiller ainsi que les avantages d’évoluer au sein d’un conseil municipal.

« Parfois, les gens pensent que c’est sept jours sur sept et que les gens n’ont pas le temps de faire autre chose. On explique dans nos séances d’information en quoi ça consiste vraiment. » - Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation

Avec ces séances, le ministère souhaite surtout diversifier les conseils municipaux en incitant les jeunes et les femmes à poser leur candidature.

Au Bas-Saint-Laurent, par exemple, un maire typique est un homme et il a autour de 59 ans; un conseiller municipal en a environ 56.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Radio Canada le 19 avril 2021.

Informations: 
Région: 
Focus areas: