Quand les Africaines utilisent leur nudité comme arme politique

À la une

 Précédent

Quand les Africaines utilisent leur nudité comme arme politique

Manifestation au Burkina Faso contre la modification de l'article 37-©LeFaso

Nigeria, Mali, Liberia, Kenya, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud... depuis près d'un siècle, on observe un peu partout sur le continent des manifestations de femmes dénudées. Un geste qui ne se veut pas libertaire mais désespéré : l'image de ces mères et de ces filles dans leur plus simple appareil suffit parfois à désarmer les autorités.

Elles sont des milliers de femmes à marcher dans les rues d'Abeokuta, la capitale de l'Etat d'Ogun, au sud-ouest du Nigeria. L'Union des femmes d'Abeokuta, poitrines nues, dénonce ainsi fermement un nouveau projet de taxe coloniale. Les forces de sécurité, désemparées face à cette nudité, ne sauront pas quoi faire. C'était en 1930 et c'est là le plus ancien témoignage documenté de manifestation d'Africaines nues. Le début d'une longue révolte des femmes nigérianes contre la couronne d'Angleterre.

Pour lire l'article publié le 3 Avril 2015, veuillez cliquer ici.

Informations: