Représentation des femmes au Parlement libanais: de nombreuses propositions sans réelle volonté politique

À la une

 Précédent

Représentation des femmes au Parlement libanais: de nombreuses propositions sans réelle volonté politique

Source:

La proposition de quota féminin de la députée d’Amal Inaya Ezzeddine a été retenue par le Parlement avant d’être renvoyée en commission parlementaire mixte. Photo AFP - L’Orient-Le Jour

Une étape importante avait été franchie sous le gouvernement de Saad Hariri lorsqu’un poste ministériel avait été créé pour les affaires féminines. Avant de tourner rapidement au ridicule, ce siège ayant été confié... à un homme. Dans le gouvernement formé par Hassane Diab, qui a succédé à celui de Saad Hariri, les femmes occupaient un tiers des sièges ministériels, y compris des postes de haut niveau comme les ministères de la Justice et de la Défense. Mais la représentation restait inégale. Quant à la composition du gouvernement actuel, présidé par Nagib Mikati, elle a suscité un tollé, son équipe ne comprenant qu’une seule femme ministre.

En l’absence de politiques soutenant la participation accrue des femmes dans la vie politique, les militantes des droits des femmes au Liban craignent que leur représentation au Parlement après les législatives de 2022 ne soit tout aussi négligeable.

Cliquez ici pour lire l’article publié par L’Orient-Le Jour, le 2 novembre 2021.

Informations: 
Région: 
Focus areas: