Salomé Zourabichvili, ex-diplomate française et 1ère femme présidente de Géorgie

À la une

 Précédent

Salomé Zourabichvili, ex-diplomate française et 1ère femme présidente de Géorgie

Source:

Salomé Zourabichvili, devenue jeudi à 66 ans la première femme présidente de Géorgie, avait quitté la diplomatie française pour plonger dans la politique mouvementée du pays "de ses ancêtres".

Son parcours a éveillé un vif intérêt, mais aussi des controverses lors du scrutin. Car Mme Zourabichvili est née à Paris en 1952, de parents géorgiens ayant fui leur pays en 1921 pour échapper aux répressions bolchéviques.

Malgré la distance, sa famille a gardé un lien fort avec la vie et la culture géorgiennes. Son arrière-arrière-grand-père, Niko Nikoladze, était un célèbre écrivain libéral, membre d'un mouvement de libération appelant à l'indépendance de la Géorgie par rapport à l'empire russe.

Après des études au prestigieux Institut d'études politiques (Sciences Po) à Paris, elle entame une carrière diplomatique qui durera trente ans et la verra occuper des postes aux Nations unies à New York, à Washington et au Tchad.

Nommée ambassadrice de France par Jacques Chirac, elle est arrivée en Géorgie en octobre 2003. Mais personne n'envisageait alors le séisme politique qui allait bouleverser la Géorgie quelques semaines plus tard.

Cliquez ici pour lire l’article publié par La Croix le 29 novembre 2018.

Informations: 
Région: 
Focus areas: