Femmes, conflits armés et processus de paix: victimes, spectatrices, protagonistes, mais surtout…actrices!

Recherche universitaire

 Précédent
novembre 4, 2013

Femmes, conflits armés et processus de paix: victimes, spectatrices, protagonistes, mais surtout…actrices!

Leymah Roberta Gbowee est une militante pacifiste libérienne qui a dirigé un mouvement de paix lancés par des femmes qui a contribué à mettre fin à la Seconde Guerre civile libérienne en 2003

Cette thèse s’intéresse à l’agentivité des femmes et à la participation de ces dernières aux efforts visant la cessation des hostilités et la consolidation de la paix suite à un conflit armé. Ce travail porte une attention particulière aux obstacles rencontrés par celles désirant participer aux négociations formelles ainsi qu’aux stratégies qu’elles emploient pour les surmonter alors qu’elles sont exclues des modes traditionnels du pouvoir. Trois processus de paix tenus à la suite des conflits en Bosnie, au Burundi et en Afghanistan seront analysés afin d’identifier les divers obstacles auxquelles elles sont confrontées et d’illustrer les stratégies mises en œuvre par celles-ci afin de faire valoir leurs objectifs pour la paix. Ce travail souligne l’apport indéniable des femmes aux efforts de paix et argumente en faveur d’une inclusion systématique de ces dernières dans l’ensemble des initiatives de stabilisation et de reconstruction post-conflictuelles.

Lire le document complet

Type de ressource: 
Région: 
Auteur: 
Catherine Milot
Rédacteur: 
Faculté des sciences sociales, Institut d’études des femmes, Université d’Ottawa
Année de publication: 
2013