Constitution ivoirienne: Des femmes réfléchissent sur l’application de l’article 36

À la une

 Précédent

Constitution ivoirienne: Des femmes réfléchissent sur l’application de l’article 36

« L’Etat œuvre à la promotion des droits politiques de la femme en augmentant ses chances d’accès à la représentation dans les assemblées élues. Les modalités d’application de cet article sont fixées par la loi ». Telle est la lettre de l’article 36 de la Constitution ivoirienne de la 3ème République.

C’est donc pour permettre l’application de cette disposition constitutionnelle qu’une cinquantaine de femmes ivoiriennes issues de douze (12) organisations, de vingt-deux partis (22) politiques autour du Forum des femmes des partis politiques de Côte d'Ivoire (Fempci) avec l'appui du Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (Mfpes), étaient en réflexion, du 6 au 8 avril 2017, à Abidjan-Riviera.

Au cours de cet atelier, ces femmes ont adopté un agenda commun. Avant d’orienter, leurs réflexions sur les outils, les moyens, les manières de conduire leur plaidoyer et de communiquer auprès du public. Également, elles ont réfléchi sur ce que serait l’esquisse de cette loi qui permettra l’application de la l’article 36 de la constitution.

Il faut signaler que cette initiative reçoit l’appui technique de l’Institut national démocratique (NDI) et un financier du National Endowment for Democracy (NED).

Cliquez ici pour lire l’article publié par Fratmat.info le 9 avril 2017. 

Informations: