Des femmes montent au créneau contre les frappes au Yémen

À la une

 Précédent

Des femmes montent au créneau contre les frappes au Yémen

Des femmes manifestent contre les frappes de la coalition arabe à Sanaa. Photo postée sur Facebook.

Moins d'une semaine après le début de l'offensive aérienne menée par la coalition de neuf pays arabes contre les rebelles houthis au Yémen, la population a déjà payé un lourd tribut : plus de cinquante civils ont péri dans les frappes. Une spirale de violence que des dizaines de femmes yéménites espèrent encore pouvoir enrayer. 

Lundi, la coalition conduite par l'Arabie saoudite, qui appuie les forces loyales au président yéménite Abd Rabo Mansour Hadi contre les rebelles houthis, a mené un raid meurtrier contre un camp de déplacés à Hajja, dans le nord-ouest du pays, faisant 40 morts et au moins 200 blessés. Quelques jours avant, les premiers bombardements avaient fait 14 morts civils à Sanaa, selon la défense civile. Mais Amnesty International a évoqué 25 morts, dont six enfants. 

Pour lire l'article publié le 31 Mars 2015, veuillez cliquer ici.

Informations: 
Région: