En France, lancement du mouvement Les Simones: Je ne veux pas que des femmes renoncent à faire de la politique

À la une

 Précédent

En France, lancement du mouvement Les Simones: Je ne veux pas que des femmes renoncent à faire de la politique

Source:

Deux députées centristes, dont Pascale Fontenel-Personne, élue dans la troisième circonscription de la Sarthe, ont lancé jeudi 9 décembre l'association "Les Simones" - Document remis / France Bleu

Deux députées centristes, dont Pascale Fontenel-Personne, élue dans la troisième circonscription de la Sarthe, ont lancé jeudi 9 décembre l'association "Les Simones" pour réclamer plus de place pour les femmes dans les postes décisionnels, en politique comme en entreprise.

Les Simones. Le nom est un double symbole. "D'abord pour 'En voiture, Simone !' Il y avait une pilote de rallyes qui disait ça : 'C'est moi qui pilote, c'est moi qui klaxonne', donc c'est pour le côté joyeux. Et puis ça nous décale un peu de En Marche, ça va plus vite", établit d'emblée Pascale Fontenel-Personne, députée centriste de la 3e circonscription de la Sarthe, à l'origine de ce mouvement avec la députée de la 7e circonscription de la Loire-Atlantique, Sandrine Josso. Toutes les deux ont été élues en 2017 sous l'étiquette LREM avant de prendre leurs distances et rejoindre le MoDem. "Ce qu'on veut, c'est expliquer que les femmes aujourd'hui ne sont pas là que pour les photos ou remplir les quotas, mais pour prendre également des responsabilités.”

Cliquez ici pour lire larticle publié par France Bleu, le 13 décembre 2021.

Informations: 
Région: