Faire avancer la participation des femmes dans la vie publique et politique : une nouvelle étape

À la une

 Précédent

Faire avancer la participation des femmes dans la vie publique et politique : une nouvelle étape

Alors que le principe de l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives est un principe constitutionnel depuis 1999, la France reste en milieu de classement en termes de représentation des femmes dans ses assemblées élues, loin derrière la Suède et l'Espagne, mais aussi le Rwanda, qui occupe la première place de ce classement, ou encore la Belgique, l'Angola ou l'Italie.

Ces chiffres montrent que légiférer reste une nécessité pour assurer une véritable représentativité des instances dirigeantes politiques, économiques, ou institutionnelles tant au niveau national qu'au niveau européen, puisque bien souvent ces domaines restent la "chasse gardée" des hommes.

Lire l'article publié le 23 janvier 2014

Informations: