Quatrième Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux: Le pouvoir local et le nouvel ordre politique mondial, Maroc

À la une

 Précédent

Quatrième Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux: Le pouvoir local et le nouvel ordre politique mondial, Maroc

Ce congrès, qui a permis à l’Afrique d’accueillir le monde à Rabat, a été une occasion pour le Maroc de réaffirmer sa dimension africaine au niveau des gouvernements locaux et des collectivités locales. Ceci prend toute son importance quand on sait que Le CGLU, créé en 2004, est le principal organisme de représentation des gouvernements locaux auprès des Nations unies qui le considèrent comme une instance consultative pour les questions de gouvernance. Selon le rapport Cardoso, «à une époque où la décentralisation contribue tout autant que la mondialisation à dessiner le paysage politique, il est important que l’ONU associe les représentants élus et les autorités au niveau local. Ces derniers, qui traduisent le sentiment de l’opinion publique, pourraient aider les Nations unies à identifier les priorités locales, à mettre en œuvre des solutions et à nouer des liens étroits avec les citoyens.

Lire l'article publié le 6 octobre 2013

Informations: 
Région: